Photos et cartes postales

Automotrice Z9052 en gare d'Annemasse (1955)

<< carte précédente
carte suivante >>


Éditeur : AmateurN° de carte : -
Commune : AnnemasseLieu-dit : La gare SNCF

Cette automotrice d'origine PO (Paris-Orléans) est issue d'une série sortie entre 1927 et 1934. Son premier dépôt d'affectation fut celui de Paris-Sud-Ouest, sous le numéro Z 4100 (Z étant le code pour les automotrices électriques françaises).

Lors de la création de la SNCF en 1938, elle pris le numéro Z 9052. En mai 1953, elle passa au dépôt de Chambéry, où elle fut transformée pour être alimentée en courant 25 000 V - 50 Hz au lieu du courant continu 1500 V.

Elle devait servir de prototype pour la nouvelle ligne dite "Etoile de Savoie", alimentée en courant alternatif industriel. De 1954 à 1965, le dépôt d'Annemasse l'hébergea, puis parti au dépôt des Aubrais pour être retiré des effectifs de la SNCF en 1965.

En 1948 lorsque les pionniers de la traction électrique par courant alternatif à fréquence industrielle (50 Hz) recherchaient une ligne d’essais, ils hésitèrent quelque temps entre la ligne des Cévennes (Clermont - Nîmes) et celle dite “ de Savoie ” (Aix-les-Bains - La Roche-sur-Foron) ; c’est heureusement cette dernière qui fut choisie parce que plus courte, facile à alimenter en haute tension depuis Annecy, située à proximité d’un grand dépôt électrique : Chambéry et permettant d’étudier le contact entre deux types de courants dans une gare commune, Aix-les-Bains. C’est ainsi que l’"Etoile de Savoie" fut électrifiée de 1951 à 1955 en 20 000 volts pour servir de banc d’essais pour l’électrification en courant monophasé des lignes de la SNCF. La tension fut élevée à 25 000 volts le 15 novembre 1953.

"Étoile de Savoie" : La Roche-sur-Foron vers Aix-les-Bains via Annecy (1950 et 1951), vers Annemasse (1954) et vers Saint-Gervais - Le Fayet (1955).

Cette superbe photo prise par D. Brehèret le 23 août 1955 en gare d'Annemasse montre la remorque ZR 9052 en premier plan (côté La Roche-sur-Foron) et à l'arrière l'automotrice Z 9052 avec son pantographe levé.

A noter également sur les quais la présence de bacs de fleurs, la cloche des annonces et les pavillons des haut-parleurs.

Pour en savoir plus sur l'électrification des lignes de l'"Étoile de Savoie", lire l’ouvrage "Louis Armand, le Savoyard du siècle" en vente à La Salévienne.

Collection G. Lepère.



Copyright © 1998-2019 La Salévienne
Mentions légales

Logo Sociétés savantes.gif
Logo Département Haute-Savoie

Webmasters :
Gérard Lepère et Lionel Saumon